I. Contexte

En dépit des efforts déployés par les pouvoirs publics pour la lutte contre la pauvreté notamment en matière de réduction des disparités territoriales et sociales et de soutien à l’accès aux infrastructures et services sociaux de base, certains territoires défavorisés connaissent toujours des déficits.

Pour remédier à cette situation, le programme de rattrapage des déficits en infrastructures et services de base dans les territoires sous équipés s’est fixé comme objectifs :

  • Améliorer les conditions de vie des populations vulnérables dans les douars défavorisés en matière de désenclavement, desserte en eau potable et électrification ainsi que l’accès aux services de soins de proximité et de scolarisation
  • Assurer un développement territorial intégré et garantir la convergence avec les autres programmes de développement territorial,

II. Interventions de l’INDH au titre de la 3ème Phase

Le programme de rattrapage des déficits en infrastructures et services de base dans les territoires défavorisés cible les douars défavorisés et les centres ruraux sous équipés, à travers deux axes principaux :

  • Axe 1 : Soutien aux douars défavorisés dans le cadre de la mise en œuvre de la composante INDH du programme de réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural (PRDST). Il concerne cinq secteurs prioritaires : le désenclavement, la santé, l’éducation, l’eau et l’électrification rurale.
  • Axe 2 : Soutien à l’accès aux infrastructures, et services sociaux de base dans les quartiers et centres ruraux sous-équipés en accompagnant les autres programmes INDH par des micro-projets hors site tels que la réalisation d’une route de connexion ou une passerelle pour faciliter l’accès aux unités d’enseignement préscolaire.

III. Modalité de Mise en œuvre :

Axe 1 : Soutien aux douars défavorisés en vertu du programme de réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural (volet INDH) :

L’effort entamé dans le cadre du programme PRDST au titre de la période 2017-2018 doit être consolidé et poursuivi, afin d’honorer l’engagement de l’INDH au titre de la période 2019-2023.

De même, les projets inscrits dans les plans régionaux de Réduction des Disparités Territoriales et Sociales, doivent être préparés selon une approche de convergence, de complémentarité et d’intégration.

Les projets validés doivent faire l’objet des études techniques nécessaires et doivent être saisis au niveau du système d’information (SI), pour procéder à la délégation des crédits y afférents.

Axe 2 : Soutien à l’accès aux infrastructures, aux équipements et aux services sociaux de base dans les quartiers et centres ruraux sous-équipés :

Cet axe vient en complément au premier axe ainsi que les autres programmes de la 3ème phase de l’INDH.

Les projets éligibles doivent émaner des diagnostics participatifs et portent sur des actions d’accompagnement, qui permettent l’amélioration de l’accessibilité et les conditions d’impact et de pérennisation des structures réalisées dans les autres programmes.

1- Financement :

Le programme est doté d’un budget de 4 MMDH, répartis comme suit :

  • Axe 1 : 3 MMDH,
  • Axe 2 : 1 MMDH, est consacrée au financement de cet axe au titre de la période 2020-2023.
2- Indicateurs de résultats et de performance :
Infrastructures de base
  • Eau Potable
    • Pourcentage des ménages ayant accès à une source d’approvisionnement en eau potable;
    • Pourcentage des ménages branchés au réseau d’eau potable.
  • Electricité
    • Pourcentage des ménages raccordés au réseau électrique.
  • Réseau routier :
    • Pourcentage des ménages ayant accès au réseau routier (distance d’une route < 1 Km).
Services sociaux de base:
  • Santé
    • Pourcentage de la population bénéficiaire.
  • Education
    • Pourcentage de la population bénéficiaire.