Le ciblage territorial est l’un des principes fondateurs de l’INDH. Il s’est basé sur des critères et des données statistiques selon chaque programme d’intervention. Dans les paragraphes suivants, on trouvera de plus amples détails sur le ciblage territorial et le cadrage budgétaire par programme.

Programme de lutte contre la pauvreté en milieu rural :

Pour le Programme rurale, on a choisi le taux moyen national de la pauvreté en milieu rural comme base de référence. Pendant la première phase, c’est les communes présentant un taux de pauvreté égal ou supérieur à 30% qui ont été retenue. Pour la deuxième Phase, ce seuil a été rabaissé à 14% afin de faire profiter davantage de communes pauvres.

Le tableau suivant montre les communes cibles du programme de lutte contre la pauvreté en milieu rural au sein de la Province d’Ifrane :

Les communes cibles du programme de lutte contre la pauvreté en milieu rural

ProvincePhase I (2005-2010)Phase II (2011-2015)

 

Ifrane

Nombre de commune cible Nom de commune Cadrage budgétaire annuel Nombre de commune cible Nom de commune Cadrage budgétaire annuel
1 Dayet Aoua 800.000 Dh 7 Dayet Aoua 800.000
Tizguite 1.200.000
Tigrigra 1.200.000
Ben Smim 1.200.000
Timahdite 1.200.000
Ain Leuh 1.200.000
Oued Ifrane 1.200.000

Programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain :

Le ciblage en milieu urbain a concerné les quartiers urbains relevant des villes et des agglomérations urbaines dont la population dépassait 100.000 habitants lors de la première Phase. L’identification de ces quartiers urbains cibles s’est faite sur la base d’une série de critères tels que le taux de chômage, la taille de la population bénéficiaire, l’existence et l’amplitude de l’habitat insalubre, le déficit en infrastructures et services publics de base,… Ce seuil a été abaissé pendant la 2ème phase pour faire bénéficier les agglomérations ayant une population comprise entre 20 000 et 100 000 habitants.

Le tableau suivant montre les quartiers cibles du programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain au sein de la Province d’Ifrane

ProvincePhase I (2005-2010)Phase II (2011-2015)

 

Ifrane

Nombre de quartiers cible Nom de quartier Nombre de quartiers cible Nom de quartier Cadrage budgétaire annuel
0 - 2 M’CHAROU –SEBBAB-SIDI ASSOU-TIZI 1.600.000 Dh
M’CHARMOU – HAY MOHAMMADI 1.600.000 Dh

Programme de lutte contre la précarité :

Piloté au niveau régional, le programme de lutte contre la précarité cible les individus marginalisés et extrêmement vulnérables. Le ciblage de la première phase a concerné 8 catégories de population à savoir :

  • les jeunes sans abri et les enfants des rues
  • les ex-détenus sans ressources
  • les enfants abandonnés
  • les malades mentaux sans-abri
  • les femmes en situation de grande précarité sans ressources
  • les personnes handicapées
  • les mendiants et vagabonds
  • les personnes âgées démunies

Pendant la deuxième phase, deux nouvelles catégories ont été introduits afin de bénéficier de ce programme :

  • les personnes atteintes du VIH/SIDA
  • les personnes atteintes de toxicomanie
Région Fès-Meknès
Province Ifrane
Cadrage budgétaire annuel 2.400.000,00Dh

Programme transversal :

Le programme transversal cible particulièrement les porteurs de projets groupés dans des instances éligibles appartenant aux couches sociales les plus défavorisées, notamment :

  • les jeunes en chômage, en situation précaire
  • les femmes en situation de précarité et de marginalisation
  • les personnes handicapées et les personnes âgées actives
  • les personnes exerçant des métiers de l’artisanat notamment ceux rares ou en voie de disparition
  • Les personnes détentrices de bonnes initiatives en matière de développement des produits de terroir
  • Les personnes nécessiteuses porteuses de projets susceptibles d’encourager la création de filières

La note d’orientation de l’INDH durant la période 2011-2015 a favorisé les porteurs de projets organisés en coopérative et/ou en GIE et encouragé la transformation des associations exerçant une AGR en coopératives et/ou GIE.

Le montage financier du programme transversal repose sur deux axes principaux comme le montre le tableau ci-dessous :

Axes principauxAxes secondairesRépartition du budget totalCadrage budgétaire
Les AGR AGR 40% 1.680.000
L’accompagnement Programme Provinciale de formation et de renforcement des capacités 60% 10% 252.000
Programme Provinciale de communication de proximité 10% 252.000
Mise en œuvre de l’INDH 10% 252.000
Projets à fort impact 70% 1.764.000
Total 4.200.000